Aujourd’hui, samedi 30 juin 2018,
j’ai été me promener à Couleur Café
au Parc d’Osseghem
où le festival Brosella Folk & Jazz
à lieu depuis des années :
de 1977 à 2016, j’ai été le General Manager (withuot fee) de BROSELLA.

Je me suis fait quelques réflexions pendant cette promenade :

En 2017 et 2018 … Couleur Café
a installé des chouettes modules
sur la pelouse où la Ville de Bruxelles nous a refusé
lors du 40e Brosella Folk & Jazz en 2016
d’installer le projet avec le Collectif de Poètes Bruxellois
parce que la pelouse avait été “fraichement semée”
(en février 2015 – sic le responsable du service des espaces verts)

En 2014 Brosella s’est fait engueulé
parce que dans le cadre du Brosella Kids
les enfants avaient eu la liberté de s’exprimer
artistiquement en terre et peinture à eau
sur les arbres dans le Parc d’Osseghem
mais nous savions que ces oeuvres d’art
allaient disparaître après la première pluie

Couleur Café a pu “exploiter” les arbres
d’une façon originale, acrobatique ou relaxante

 

A Brosella 2015 et 2016 il était interdit
de placer des bancs et des tables sur la pelouse sous les arbres
en face de la tente du Brosella Bar …
En 2017 et 2018 la terrasse à Couleur Café …
était remplie de monde qui ont bu un verre en toute quiétude

C’est chouette, non ?
Enfin, le Parc d’Ossghem est (re)devenu  un “parc public” !
et le Théâtre de Verdure (construit en 1932 !!!) reçoit/accueille enfin
d’autres événements (culturels) que le Brosella Folk & Jazz.
BROSELLA se sentira moins seul maintenant …

Mais je suis tout de même curieux de savoir quelles ont été les restrictions émises par le service des plantations de la Ville de Bruxelles
pour Brosella Folk & Jazz 2018 ?

BiZouXXX
Henri

PS : 
comme quoi …
quand le commerce va, tout va
inspiré sur l’expression
“quand le bâtiment va, tout va”

en parlant de bâtiment :
il faut savoir que le Théâtre de Verdure a été “sauvé” par (ou grâce à) BROSELLA !!!

après le “Drame du Heysel” (29 mai 1985)
où 39 personnes ont perdu la vie pour le foot
(32 Italiens, 4 Belges, 2 Français et 1 Irlandais) 
Monsieur Paul Vanden Boeynants (qui était Conseiller Communal de la Ville de Bruxelles) avait “une proposition” pour réparer le stade : vu que la Ville n’avait pas le budget nécessaire, il y aurait eu une possibilité de laisser faire les travaux gratuitement par une firme immobilière qui pourrait, en échange, construire des bureaux là où se trouve le Théâtre de Verdure …

There are currently no comments.

Geef een reactie

Deze website gebruikt Akismet om spam te verminderen. Bekijk hoe je reactie-gegevens worden verwerkt.

%d bloggers liken dit: